NOTE ! Ce site utilise des cookies. Les cookies assurent le bon fonctionnement de ce site.

Les cookies ne peuvent pas vous identifier. En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

J'ai compris

En savoir plus sur les cookies et leur utilisation, visitez ce site spécialisé :

 

http://www.allaboutcookies.org/fr/

 

 

Le tisserand du site (le webmaster)

logo-v9-t

logo-dio

Retour sur le Pique-Nique des Animateurs

« Sans affection pas de confiance, sans confiance pas d’éducation » Don Bosco

2017.01.07 Pique Nique Animateurs 2 transf

Nous sommes venus ce matin-là à différents titres mais tous nous accompagnons des jeunes dans leur croissance humaine et spirituelle.

Certains font partis d’un mouvement ou d’un groupe et tout au long de l’année ils aident les jeunes à grandir par le vivre ensemble, l’engagement et l’apprentissage de la responsabilité !

Certains animent des aumôneries en paroisses ou dans les établissements scolaires et retrouvent les jeunes chaque semaine ou tous les 15 jours.

D’autres préparent les jeunes à vivre le sacrement de confirmation. Cette année dans le diocèse plus de 360 jeunes s’y préparent. La régularité des rencontres varie selon les lieux ainsi que la durée de préparation.
Mais là encore des adultes se mettent au service des plus jeunes.  42 groupes, cette année, sont en route et plus de 60 animateurs sont impliqués (depuis 4 ans en moyenne 40 d’entre eux les accompagne à Rome et Assise).

Et enfin, nous avions parmi nous des personnes qui préparent, au baptême ou à l’eucharistie, des adolescents qui veulent devenir chrétiens. Ces demandes sont de plus en plus nombreuses après 12 ans, surtout dans les établissements scolaires de l’enseignement catholique.
Cette année ce sont plus de 80 jeunes qui demandent le baptême ou à recevoir la première eucharistie. Ce chemin de foi démarre suite à la sollicitation de camarades mais aussi de grands parents.

Quelles que soient les circonstances qui font que nous sommes en relation avec les jeunes, puissions-nous leur permettre de se dire « j’ai du prix à tes yeux, toi qui m’accompagne dans ma croissance et aux yeux de Dieu et je suis capable de grandir et d’avancer dans la vie. »

Pour cela, nous nous sommes posé différentes questions :
- Quel adulte, je suis pour eux ? Quels repères je vais apporter ?
- Quels poteaux indicateurs je vais planter dans le chemin à vivre avec eux ?
- Est-ce que fermeté, souplesse et amour se conjuguent bien dans ma pratique pastorale avec les jeunes ?
- Ai-je la bonne proximité et la bonne distance ?
- Comment vais-je par étape permettre aux jeunes d’accéder à l’autonomie ?
- Comment aider un jeune à prendre un engagement, si petit soit-il ?
- Comment accueillir un jeune qui souhaite devenir chrétien dans nos communautés ?
- Comment un jeune confirmand va peu à peu devenir disciple, témoin et acteur dans son lieu de vie : famille, paroisse, établissement scolaire, mouvement ?

Le plus beau modèle pour un éducateur, c’est Jésus !
Relisons à l’occasion les Évangiles avec la Samaritaine, les disciples d’Emmaüs, la pécheresse pardonnée, Zachée. 

2017.01.07 Pique Nique Animateurs 122017.01.07 Pique Nique Animateurs 142017.01.07 Pique Nique Animateurs 162017.01.07 Pique Nique Animateurs 20

Ressources bibliographiques (ateliers Baptême/Première Communion et Confirmation) :

- Où demeures-tu ? Itinéraire d'initiation chrétienne pour les jeunes et les adultes, Éditions CRER, lumen vitae. Livret accompagnateur + Carnet de Voyage.

- Christos, Carnet de voyage vers la Confirmation, Siloë Éditions. Guide animateur + Livret jeune + Carnet de route du tuteur.

- Chemin vers la Confirmation, Mame - Tardy, A la rencontre du Seigneur - Signes du Seigneur. Guide de l'accompagnateur + Itinéraire de préparation pour les 13-15 ans + Itinéraire de préparation pour les 15-18 ans.

Ces documents sont disponibles à la Librairie du Service de la Catéchèse.

Méditation de Mgr Boulanger sur les Disciples d'Emmaüs :
www.pastojeunes14.org/nourrir-sa-foi/enseignements/517-meditation-de-mgr-boulanger

Vous accompagnez des jeunes ? RDV le 7 janvier autour de Mgr Boulanger !

Pique nique Animateurs 7janvier2017

Animateurs en paroisse dès la 6ème, APS en collège et lycée, responsables de mouvement, CP-chefs-cheftaines... 
... vous êtes invités le samedi 7 janvier pour prier, méditer, faire connaissance et réfléchir ensemble à partir de la méditation biblique de Mgr Boulanger puis à travers 4 carrefours :

  •  Vivre un engagement et se constuire 
    Comment un engagement construit un jeune dans un mouvement, dans la solidarité, dans une activiré paroissiale régulière... Échange et questions.
  •  Animer une aumônerie à l'école de don Bosco 
    Comment être accompagnateur de jeunes en développant les 4 qualités ABCD : Accueil / Bienveillance / Confiance / Dynamisme. Échange et questions.
  •  Accompagner un groupe de Confirmation 
    Présentation et explication du projet diocésain. Présentation de parcours avec livret animateur et livret jeune. Échange et questions.
  •  Accompagner des adolescents demandant le Baptême / la Première Communion 
    Proposition d'un cheminement pour les adolescents. Présentation d'un parcours. Échange et questions.

Un coin librairie permettra à ceux qui le souhaitent d'acquérir les ouvrages présentés.

Merci de nous renvoyer votre inscription avec votre choix de carrefour avant le 4 janvier !!

Nous sommes les jardiniers de la vie, c’est la mission que le Seigneur nous confie.

Comme tous les ans, les responsables et les jeunes de mouvements et groupes de jeunes se sont retrouvés autour de notre évêque. Un petit café et c'est le temps des présentations ! Scouts et Guides de France, Avance au Large St-François-de-Sales et Mondaye, NDML, MRJC, Jeunes Pros, Aumônerie des Etudiants, Chemin Neuf, Paroisse Sainte-Marie-des-Portes-de-la-Mer, Scouts Unitaires de France, Aumônerie de Lisieux, Scouts de Caen, Scouts d’Europe, JMJ, Taizé, Jeunes du centre-ville de Caen…

Nous nous tournons vers le Seigneur dans la prière et écoutons le récit de la rencontre de Jésus et de la Samaritaine (Cliquez ici pour lire Jn 4, 1-30)... Monseigneur Boulanger nous rappelle "Quelques points de repères pour l’Évangélisation des Jeunes". Le père Laurent Lair a pris quelques notes : Donnons notre vie pour les jeunes. Nous sommes les jardiniers de la vie, c’est la mission que le Seigneur nous confie. Il faut être présent aux jeunes : ils le sentent immédiatement. On peut être proche sans être présent. Lorsqu’on donne sa vie, son temps, on est présent. « Aimer c’est donner sa vie et se donner soi-même » écrivait sainte Thérèse. Jésus est le plus bel éducateur-évangélisateur. « Fleuris-là où Dieu t’a planté » disait saint François de Sales. Nous devons aider les jeunes à grandir par les regards de confiance. 

Puis Mgr Boulanger nous a proposé une méditation sur l'Évangile de la Samaritaine que vous pouvez découvrir en en cliquant ici. Puis temps de partage autour des questions : Quelle attitude me touche ? Quelle parole de Jésus me touche ? Quel est le don de Dieu pour moi ? Comment suis-je témoin de la confiance auprès des jeunes ? Comment suis-je témoin de Jésus ? 

C'est maintenant le temps de découvrir les teasers de deux projets qui vont réunir tout le monde : la Marche pour Les Vocations et les JMJ !!
Il est 13 h, l'heure de dresser la table pour déguster les petits plats apportés par chacun et discuter à volonté. RDV en 2016 pour la prochaine édition !

Voici quelques uns des visages de ceux qui s'engagent auprès des jeunes :

BandeauPhotosS

...pour les autres photos, cliquez ici.

Éduquer, c'est le contraire de séduire. Evangéliser, c’est conduire à Jésus avec le regard de Dieu.

Les responsables des mouvements de jeunes étaient invités à se retrouver avec les jeunes en responsabilité autour de Mgr Boulanger pour un temps d’échange et de rencontre.

A partir de l’Evangile « L’aveugle de Jéricho », notre évêque a pris le temps d’une méditation : Eduquer, c’est le contraire de séduire. C’est accompagner l’enfant, le jeune dans la confiance pour grandir. Evangéliser, c’est conduire à Jésus avec le regard de Dieu.
Retrouvez en cliquant ICI, la Méditation avec Bartimée de Mgr Boulanger
et lisez ci-dessous quelques échos saisis lors de cette méditation.

Le partage en petits groupes a été très riche, chacun trouvant des expériences de cet enseignement dans ce qu’il vit avec les jeunes. Le repas partagé a permis de poursuivre les conversations et de mieux faire connaissance avant s’achever sur la vaisselle en chansons !

2015.01.24 Pique-Nique Mouvements 332015.01.24 Pique-Nique Mouvements 422015.01.24 Pique-Nique Mouvements 56

Cliquez sur une des images pour voir toutes les photos !

Eduquer : « conduire hors de ». Séduire : « conduire vers soi ». Educateur ou séducteur ?

L’être humain est fait pour la relation. Quel type de relation je vais avoir avec les jeunes ? Aider l’enfant, le jeune à s’exprimer. Les jeunes ne regardent pas dans le rétroviseur comme les vieux. Qu’est-ce qui va les aider à grandir ? A travers les éducateurs, les jeunes vont grandir, grâce aux regards de confiance qu’ils posent sur eux. Les jeunes sentent si on a confiance en eux. Don Bosco : « j’ai confiance en toi », « je t’aime tel que tu es », « j’espère en toi » (Foi, Amour, Charité). Ni sur le piédestal ni sous la table. Le roseau ne rêve pas d’être un chêne. Le jeune existe quand on lui fait confiance. Si on lui dit « tu es nul », il ne peut pas grandir. Il faut être bienveillant.

Marc 10, 46 : Ils arrivèrent à Jéricho. Et, lorsque Jésus en sortit, avec ses disciples et une assez grande foule, le fils de Timée, Bartimée, mendiant aveugle, était assis au bord du chemin. Il entendit que c'était Jésus de Nazareth, et il se mit à crier; Fils de David, Jésus aie pitié de moi ! Plusieurs le reprenaient, pour le faire taire; mais il criait beaucoup plus fort; Fils de David, aie pitié de moi ! Jésus s'arrêta, et dit: Appelez-le. Ils appelèrent l'aveugle, en lui disant: Prends courage, lève-toi, il t'appelle. L'aveugle jeta son manteau, et, se levant d'un bond, vint vers Jésus. Jésus, prenant la parole, lui dit: Que veux-tu que je te fasse? Rabbouni, lui répondit l'aveugle, que je recouvre la vue. Et Jésus lui dit: Va, ta foi t'a sauvé. Aussitôt il recouvra la vue, et suivit Jésus dans le chemin.

A Jéricho, Jésus n’est pas seul. On n’éduque jamais seul, on n’évangélise jamais seul. 
L’aveugle a un nom et un père. Nous ne sommes pas un numéro. L’homme au bord du chemin n’a plus envie de marcher. Il n’a plus de but dans la vie. Il en a assez. Beaucoup de jeunes ont des moyens de vivre mais pas forcément des raisons de vivre. On peut grandir dans notre Nazareth à nous qui peut être difficile. Jésus s’arrête et la foule est obligée de s’arrêter. Il oblige les gens à s’arrêter et à le regarder. Combien de temps est-ce que je prends pour m’arrêter et écouter un jeune ? Jésus écoute et entend. On n’évangélise que ceux pour lesquels on est capable de prendre du temps pour écouter leur ras-le-bol par exemple. Même si on n’a pas la solution. Jésus a besoin de nous et nous demande d’appeler les jeunes. L’aveugle se lève et jette « son manteau », qui est le symbole de la personnalité. Il est un mendiant que l’on fait taire.

Evangéliser c’est conduire à Jésus.

La question de Jésus est le signe qu’il respecte notre liberté. Qu’est-ce que tu désires vraiment ? L’aveugle n’y voit pas clair dans sa vie et n’a pas de but. Sa foi le sauve. Porter le regard de Dieu, il faut demander cette grâce pour ceux qu’il nous confie. Sa vie devient un chemin.