Tu as entre 16 ans et 29 ans ? Le Pape François compte sur toi pour participer au #Synode2018 !
Réponds au questionnaire en lignehttps://survey-synod2018.glauco.it avant le 30 novembre 2017.

2017.06.14 12017.06.14 3En vue du synode « Les jeunes, la foi et le discernement des vocations », la pastorale des jeunes et des vocations entame une série de consultations.

Mardi 13 juin, après les familles et les mouvements, ce sont aux "guides sages et généreux" des paroisses et des établissements scolaires d'être consultés ! Animateurs en pastorale scolaire (APS) et en aumônerie paroissiale, membres des paroisses, prêtres... représentaient les différents pôles, collèges et lycées de notre diocèse. 

« Les figures de référence : Le rôle d’adultes dignes de foi, avec lesquels il est bon de former une alliance positive, est fondamental dans tout parcours de maturation humaine et de discernement des vocations. Nous avons besoin de croyants qualifiés, avec une identité humaine claire, une appartenance ecclésiale solide, une qualité spirituelle visible, une passion éducative vigoureuse et une profonde capacité de discernement. Parfois, en revanche, des adultes impréparés et immatures tendent à agir de façon possessive et manipulatrice, en créant des dépendances négatives, de forts désagréments et de graves contre-témoignages, qui peuvent arriver jusqu’à des abus. »
Extrait du document préparatoire en vue du synode.

Quelques réflexions dans les groupes de travail :

  • Pour percevoir les attentes des jeunes, il faut se donner du temps pour voir au-delà des attentes immédiates et superficielles. On peut pointer une quête de sens, de repères et un besoin de compter sur des aînés pour gagner en confiance.
  • Les établissement catholiques sont un lieu d'évangélisation des jeunes, c'est pour beaucoup un grand défi pour les années à venir : se donner les moyens d'y annoncer la foi, de proposer des lieux d'écoute, d'y favoriser la présence des prêtres. Les animateurs en pastorale scolaire témoignent que les sorties hors établissement dans des lieux à caractère spirituel sont toujours vraiment enrichissants.
  • A la question : quels lieux sont porteurs pour les jeunes ? Nous trouvons les mêmes réponses que les consultations précédentes : le scoutisme revient en premier, la pastorale des jeunes, l’aumônerie des étudiants, les lieux où l'on fait de la musique. Les animateurs en pastorale scolaire y ajoute Taizé et autres lieux spirituels. Mais ce qui compte, c'est que des adultes se rendent disponibles et ce qui manque, c'est la tranche d'âge des 25/35 ans pour s'engager et s'investir dans l'évangélisation des jeunes.

2017.06.14 72017.06.14 9

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter
Aller au haut