Tu as entre 16 ans et 29 ans ? Le Pape François compte sur toi pour participer au #Synode2018 !
Réponds au questionnaire en lignehttps://survey-synod2018.glauco.it avant le 30 novembre 2017.

En vue du synode « Les jeunes, la foi et le discernement des vocations », la pastorale des jeunes et des vocations entame une série de consultations.

Dans le cadre des consultations diocésaines pour le synode des jeunes, nous avions, ce 31 mai, une rencontre avec les mouvements « famille » de notre diocèse : avec Pierre et Élisabeth Laurent, délégués diocésains de la pastorale des familles, étaient représentés les AFC, les équipes Notre-Dame, les personnes séparées et/ou divorcées, la communauté du Chemin Neuf, Teen Star et Amour et Vérité.

Ce fut une belle rencontre très chaleureuse. Après un travail autour du document préparatoire à ce synode, nous avons pu répondre et échanger autour des questions concernant les jeunes, la façon dont nous les accompagnons et les aidons à « reconnaître, interpréter et choisir leur vocation », mais aussi comment nous comprenons le monde digital qui est le leur, quelles sont les associations ecclésiales ou non qu’ils aiment fréquenter, quelle place pour l’accompagnement spirituel, etc.

« La foi est un don reçu qui demande une réponse vocationnelle, concrète, à la joie à laquelle Dieu nous appelle : Foi et vocation ne se dissocient pas. »

Nous avons particulièrement lu ce passage du document qui concerne les parents :
« Parents et famille : à l’intérieur de toute communauté chrétienne, le rôle éducatif joué par les parents et d’autres membres de la famille doit être reconnu. Ce sont tout d’abord les parents, au sein de la famille, qui expriment chaque jour l’attention de Dieu pour chaque être humain dans l’amour que les lie à leurs enfants. À cet égard, les indications fournies par le pape François dans un chapitre spécifique d’Amoris laetitia (cf. 259-290) sont précieuses. »

20170531 21463520170531 222737

Ce synode est le XVème depuis la création de cet instrument de collaboration entre le Pape et les évêques. C’est la première fois que les évêques se pencheront sur le thème des jeunes en particulier.

COMMENT LES JEUNES VONT ÊTRE CONSULTÉS : tous les jeunes qui le souhaitent auront d’ici quelques jours la possibilité de répondre à un questionnaire qui sera mis en ligne directement par Rome jusqu’au mois d’octobre.
A nous de les inciter à y répondre !

« Cela concerne tous les jeunes, également ceux qui se sentent agnostiques, qui ont une foi tiède. Même les jeunes qui se sont éloignés de l’Église, même les jeunes qui se sentent athées. C’est le synode des jeunes, nous voulons tous les écouter. »

Dans un monde où parfois « la maturation des jeunes est tardive » le Pape appelle à « prendre les jeunes au sérieux » et à ne pas les « tromper ».

On retrouve là tous les ingrédients du futur synode, comment en prenant les jeunes au sérieux, en leur donnant de réelles responsabilités dans nos paroisses, nos mouvements, on va les aider à grandir en maturité, à prendre confiance et à réfléchir à leur vie en termes de vocation et non seulement d’orientation.

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter
Aller au haut